Home » News » Coinbase épinglé par la régulation : 100 millions de $ d’amende à cause de négligences (JournalDuCoin)

Coinbase épinglé par la régulation : 100 millions de $ d’amende à cause de négligences (JournalDuCoin)

La rançon du succès ? – Dans la folie du précédent bull run, Coinbase a été débordé par le nombre de nouveaux inscrits sur sa plateforme. Pris en sandwich entre une croissance folle de son nombre d’utilisateurs et une régulation renforcée, l’exchange a manqué de rigueur. Et pour le plus régulé des exchanges, c’est une faute grave directement sanctionnée par les instances gouvernementales.

Une amende salée pour Coinbase

100 millions de dollars de prune. Il est probablement que le mastodonte Coinbase ne se fera pas prendre deux fois. Le New York State Department of Financial Service (NYDFS) a sanctionné l’entreprise cotée en bourse depuis mai 2021. Et il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. 50 millions de dollars d’amende et 50 millions d’investissement obligatoire pour Coinbase afin de renforcer son programme de compliance. Cela afin de se mettre aux normes de la réglementation contre le blanchiment d’argent.

C’est l’accord qui a été trouvé entre le géant de la crypto et l’agence américaine afin de clôturer le litige. Un litige provenant de failles de l’exchange dans la vérification de l’identité de ses utilisateurs et dans son système d’alerte sur certaines transactions, principalement sur les années 2020 et 2021 qui ont marqué le début du dernier bull run de Bitcoin.

Coinbase puni par les instances régulatoires américaines pour son laxisme dans les contrôles

« Coinbase a manqué de personnel, de ressources et d’outils pour garder le rythme sur ces différentes alertes qui ont crû jusqu’à des niveaux ingérables pour l’entreprise. »

Extrait de l’accord

Fin 2021, c’était encore plus de 100 000 alertes de transactions non étudiées et plus de 14 000 vérifications d’identité en retard. Coinbase possède ce qu’on appelle une Bitlicense fournie par le NYDFS. C’est l’une des licences financières les plus sévères en termes de régulation crypto aux US. Cette licence a entraîné une étude plus profonde des activités de Coinbase. Et la découverte d’un incident début 2021 a précipité la sanction de 100 millions de dollars reçue aujourd’hui par le mastodonte de la crypto.

>> Vous ne faites pas confiance aux plateformes pour garder vos cryptos ? Ledger a la solution (lien commercial) <<

La bourde à 150 millions de dollars de l’exchange

L’histoire commence donc début 2021. Un petit malin que l’on nommera Jean-Claude parvient à créer un compte Coinbase au nom d’une entreprise en se faisant passer pour l’un de ses employés. Le nom de cette dernière n’est pas précisé dans le rapport. Sans les justificatifs appropriés, la manœuvre est normalement impossible, mais Jean-Claude y parvient. En parallèle, l’escroc réussit également à accéder au véritable compte bancaire de l’entreprise en question et augmente la limite de retraits d’un facteur 50.

Ni une ni deux, il transfert l’ensemble des fonds du compte en banque, soit environ 150 millions de dollars sur Coinbase, et les transforme en cryptos. Ensuite, il les envoie sur l’un de ses wallets privés. Et l’affaire est dans le sac. Coinbase est resté ignorant de l’histoire durant les 6 jours qui ont suivi jusqu’à ce que la banque flouée les contacte. Jean-Claude est finalement retrouvé et l’entreprise a pu récupérer son Dusse.

L’objectif de Coinbase est clair. La compliance reste le mot d’ordre. Le géant crypto a annoncé souhaiter rester aussi proche que possible des instances régulatoires. En outre, elle veut être irréprochable, un modèle de compliance dans le monde crypto, afin de conserver la confiance de ses clients. L’action Coinbase a d’ailleurs pris 9 % après cette annonce.

Pour dormir l’esprit tranquille, équipez-vous d’un wallet hardware sécurisé Ledger, il y en a pour toutes les bourses. Votre sécurité n’a pas de prix (lien commercial).

L’article Coinbase épinglé par la régulation : 100 millions de $ d’amende à cause de négligences est apparu en premier sur Journal du Coin.

Leave a Reply